• IKIMASU

9 000 milliards


C’est, en euros, le montant de la dette publique japonaise, soit plus de 1 100 000 000 000 000 de yens, la monnaie de l’Archipel. Elle représente 240 % du PIB au Japon contre 85 % en zone euro. Mais contrairement à ce qui prévaut ailleurs, cette dette est détenue pour l’essentiel par les Japonais, ce qui les protège, plus qu'ailleurs, d’une attaque des marchés.