• IKIMASU

250 enfants se sont suicidés au Japon, entre avril 2017 et mars 2018

Mis à jour : 12 juin 2019


Nishimiya, l'héroïne de SIlent Voice (2018), un film d'animation japonais abordant le sujet du harcèlement à l'école au Japon

C’est le nombre d’enfants qui se sont suicidés au Japon, entre avril 2017 et mars 2018, selon les chiffres du Ministère de la santé. La cause principale de ces actes désespérés serait le harcèlement scolaire (« ijime »). D’après le ministère de l’Education japonais, il y aurait eu plus de 410 000 cas de harcèlement scolaire dans les écoles primaires et secondaires en 2017. Une nette augmentation par rapport à 2016, puisque cela fait 90.000 de plus. Des chiffres préoccupants, tant pour l’Etat japonais que pour les familles d’enfants scolarisés. Et si conséquents qu’une société a mis en place une assurance pour protéger les familles touchées par ces suicides.