• IKIMASU

2



C’est le chiffre que taux que l’inflation ne doit pas dépasser au Japon.


L’inflation, qu’on peut définir comme l’accroissement excessif des instruments de paiement entraînant une hausse des prix et une dépréciation de la monnaie, est surveillée comme le lait sur le feu par la Banque du Japon (BoJ). Dans un contexte tensions commerciales accrues entre les Etats-Unis et la Chine pesant sur l'économie japonaise, dépendante des exportations vers ces deux pays, la BoJ entend en effet la maîtriser. Pour cette année, son objectif était ainsi de limiter son taux à 2 %. Selon des statistiques officielles récentes, la hausse des prix à la consommation a légèrement accéléré au mois d’avril, sans toutefois franchir la ligne rouge établie par la BoJ. Il n’en demeure pas moins que, hors énergie, l’inflation de base a progressé de 0,6 %, soit sa plus forte hausse depuis 2016.

107 vues