• IKIMASU

« La légende dorée de Bouddha » : une exposition de légende

La première exposition française consacrée à Bouddha se tient au Musée Guimet de Paris, jusqu’au 4 novembre 2019. Forte de 159 pièces, elle ravira toutes celles et tous ceux qui s’intéressent au bouddhisme et à celui qui est réputé avoir fondé cette spiritualité.



Avec le confucianisme et le shintoïsme, le bouddhisme, notamment sous sa forme zen (1), est l’une des trois grandes spiritualités présentes au Japon (2).


Si, en France, cette spiritualité (ou religion selon certains) fait l’objet d’un intérêt croissant, aucune exposition digne de ce nom n’avait encore été dédiée à celui qui est réputé en être à l’origine : un prince indien, Gautama Sakyamuni, plus connu sous le nom de Bouddha.

Ce prince, qui aurait enseigné au Vème siècle avant J.-C., a-t-il vraiment existé ? Difficile à établir. Comme il est difficile d’établir l’existence d’autres fondateurs de spiritualités ou religions… L’exposition qui lui est consacrée en ce moment au Musée Guimet n’en fait pas mystère. Ce n’est d’ailleurs pas le moindre de ses intérêts.


Fondée sur une collection de 159 pièces réunies par le philanthrope Etienne Guimet en 1899, elle a l’immense mérite de vous montrer – on n’ose dire révéler – l’impact qu’a eu, depuis sa naissance en Inde, cette spiritualité, que ce soit en Asie (Népal, Cambodge, Chine et, bien sûr, Japon) ou dans le reste du monde. Un ravissement pour les yeux, autant qu’une source d’informations pour mieux connaître le bouddhisme.


« La légende dorée de Bouddha »

Jusqu’au 4 novembre 2019

Musée Guimet

6 place d’Iéna

Paris


Pour en savoir plus, cliquez ICI


(1) Edwin O. Reischauer, Histoire du Japon et des Japonais (t.1 : Des origines à 1945), Seuil, Coll. « Points Histoire », (1973) 2014, 251 p


(2) Bertrand Faure, Les mille et une vies de Bouddha, Le Seuil, 2018, 432 p