• IKIMASU

Le Château de Cagliostro : un concentré du style Miyazaki dès les origines

Premier long métrage du maître de l’anime (1), sorti en 1979 et récompensé par le prestigieux prix Noburō Ōfuji la même année au Japon, il aura fallu attendre janvier 2019, soit quarante années, pour que Le Château de Cagliostro sorte dans les salles de cinéma françaises.

Adaptation soft de la bande-dessinée Lupin III, du mangaka (2) Monkey Punch (Kazuhiko Kato), cette histoire du petit-fils du « Gentleman cambrioleur » créé par Maurice Leblanc a connu un imbroglio juridique ne permettant l’utilisation du nom Lupin qu’au seul Japon. Aussi, ce fut sous d’autres noms, Edgar de la cambriole notamment, que Le Château de Cagliostro est arrivé en France, dans les vidéoclubs uniquement, à compter de 1983.

Dans cette animation, Hayao Miyazaki marie plusieurs genres cinématographiques. Il mêle notamment comédie, aventure, polar et romance. Les personnages, posés dans le décor d’un château oscillant entre gothique et moderne, volent, plongent, s’envolent. Ils défient les lois de la pesanteur ou tombent du haut de cette verticalité immense que Miyazaki a faite sienne depuis qu’il a croisé Le Roi et l’Oiseau, du français Paul Grimault (4). Le réalisateur japonais posait alors, sans le savoir, les fondations de cet univers onirique qui deviendra plus tard l’esprit du Studio Ghibli, qu’il a fondé en 1985 avec des amis.

Les châteaux, la verticalité, mais aussi le souffle du vent et les objets volants se retrouvent dans nombre des réalisations de Miyazaki : une cité légendaire suspendue dans les nuages et des engins volants avec Le Château dans le Ciel, le vent et les tourbillons de ce gros chat aérien qui font frissonner avec Mon voisin Totoro, la machine volante de Nausicaä de la Vallée du vent ou le balai de Kiki la Petite Sorcière qui leur permettent de se déplacer dans les airs, les avions et chapeaux qui s’envolent dans Le Vent se lève, ou encore les cascades en plein air avec Porco Rosso, pour ne citer que cela.


Pour découvrir, redécouvrir ou même approfondir l’univers de Miyazaki, Le Château de Cagliostro est une excellente entrée en matière. Le jeune Edgar, qui n’a rien à envier à son voleur de grand-père, embarque tous ceux qui posent les yeux sur lui dans une aventure à couper le souffle dans laquelle, à la fois, il mène l’enquête pour démasquer un faux-monnayeur, tente lui-même d’échapper à ses divers poursuivants et prend d’immenses risques pour délivrer une belle princesse enfermée dans une vertigineuse tour du château.


Margot Barrat


(1) Films ou séries d’animation en provenance du Japon


(2) Auteur de manga, bande-dessinée japonaise