• IKIMASU

Le restaurant « L’Escale du Japon », à Grenoble

En mission à Grenoble, l’équipe d’Ikimasu a testé pour vous « L’escale du Japon », un excellent restaurant japonais.



L’air de la montagne, même quand il n’est pas très pur, ça creuse. Et si vous ajoutez à cela les pentes escarpées qu’il a fallu gravir pour admirer au Musée dauphinois une exposition sur laquelle on reviendra très prochainement, vous comprendrez aisément que l’équipe d’Ikimasu ait pu éprouver le besoin de se sustenter.


Comme on avait préalablement repéré les bonnes cantines japonaises de l’Isère, on n’a heureusement pas eu trop à chercher. Et comme il se trouvait une en plein cœur Grenoble, L’Escale du Japon, on n’a pas non plus trop souffert de la faim. On n’en a d’autant moins souffert que l’endroit est un paradis pour amateurs de cuisine japonaise traditionnelle.


D’abord, celles qui lui donnent un visage humain sont accueillantes. Tout en retenue mais accueillantes. Et le sont encore plus quand elles comprennent que vous n’êtes pas venus pour des sushis ou des makis mais pour goûter ce qui, d’ordinaire, est relativement délaissé par le Français pas toujours spontanément porté sur la salade d’algues ou les gâteaux aux fleurs de sakura – une tuerie, soit dit en passant. En effet, une fois compris qu’on était là pour faire honneur aux plats les plus atypiques recensés sur la carte et concoctés avec brio par le cuistot, elles étaient aux anges. Car, on vous l’a pas encore dit, il y a le choix, à L’Escale du Japon de Grenoble. Si l’on y trouve ce qu’on trouve dans n’importe quel sushi shop, il y également, plus rare, des plats à la fois plus élaborés encore et certainement plus typiques du Japon. Des plats dont on croise par exemple les noms dans La papeterie Tsubaki, l’excellent roman d’OGAWA Ito. Non seulement il y a le choix, mais c’est bon. Très bon. Un festival de saveurs et de sensations. Sans avoir besoin d’hypothéquer son appartement.


Soupe miso, edamame et salades d'algues

Poulet sauté et caramélisé à la sauce soja

Poulet frit au curry

Pâtisseries japonaises (Sakura, mochis : à la poudre de soja, aux haricots rouge et au sésame noir)

Ensuite, le cadre – lumières feutrées, masques de chat et murs couverts d’estampes japonaises – est à la fois beau, apaisant, reposant. Tant et si bien que, c’est plus qu’un bon moment que vous passez quand vous faîtes escale au 4 place des Gordes de Grenoble : c’est un grand moment !







Seul bémol : cette p… de J-Pop en fond sonore dont on se serait bien passé, même si l’on comprend parfaitement qu’il est toujours plus agréable, quand on est jeune notamment, de travailler en chantant.


La Rédaction


L’Escale du Japon

4 place de Jordes

38 000 Grenoble

09 86 60 81 89


- Site :

https://www.lescaledujapon.fr/


- Facebook :

https://www.facebook.com/lescaledujapon/