• IKIMASU

« Yokainoshima, esprits du Japon » : un voyage anthropologique au cœur de la société japonaise

Actuellement, le Musée des Confluences de Lyon, consacre une de ses salles à une exposition temporaire mariant des photographies de Charles Fréger à des pièces de sa collection se rapportant à la perception des esprits au Pays du soleil levant. Les impressions d’Ikimasu, après son bref séjour dans la « capitale des Gaules ».



"Yokainoshima". C’est ainsi que le photographe français Charles Fréger a intitulé la série de clichés qu’il a réalisée lors de son exploration de l’archipel nippon entre 2013 et 2015. « L’île aux esprits et aux monstres », c’est la traduction qui peut être faite du terme « yokainoshima ». Par un ensemble de mises en scène figées, l’objectif du photographe était de dresser un portrait « des campagnes japonaises, des traditions qui rythment la vie des habitants et de la terre qu’ils foulent en travaillant [pour] appréhender la relation des Japonais à leur environnement et leur extrême conscience de la vitalité de la nature ». C’est ainsi que, par ses photographies, il permet à celui qui les regarde une immersion visuelle mais aussi sensorielle dans l’univers des esprits qui peuplent le Japon et la vie de ses habitants.


Le Pays du soleil levant est régulièrement secoué par des tremblements de terre, typhons et tsunamis. Aussi, « la population répond à l’impétuosité de la nature par une déification des forces et des phénomènes naturels et par une attitude animiste, reconnaissant derrière tout phénomène l’existence d’esprits agissants ». Lors des cérémonies et festivals, sont conviés les kami et autres spectres, monstres, ogres ou divinités.


Le photographe a transcrit en images aux couleurs vives cette communion entre les vivants et d’autres mondes. Ces mondes et croyances diverses sont expliqués et illustrés par le musée à l’aide d’un grand nombre de pièces de sa collection, qui rendent ainsi compte de la pratique régulière de rites incantatoires afin de demander de bonnes grâces aux divinités invoquées, dans la droite ligne d’un héritage mêlant shintoïsme et bouddhisme.


L’exposition « Yokainoshima, esprits du Japon » permet ainsi au visiteur un véritable voyage anthropologique au cœur de la société japonaise. Celle-ci est visible jusqu’au 25 août 2019 au Musée des Confluences de Lyon.


Margot Barrat


Exposition « Yokainoshima, esprits du Japon »

Musée des confluences - 86 quai Perrache, 69002 Lyon - 04 28 38 12 12


Horaires :

du mardi au vendredi de 11h à 19h

samedi et dimanche de 10h à 19h

jeudi nocturne jusqu'à 22h


Tarifs :

Adulte plein tarif– 9€

Adulte tarif réduit– 6€

Tarif pour tous à partir de 17h– 6€

Jeune actif 18/25 ans– 5€

Enfants -18 ans et étudiants -26 ans– gratuit